« The difficulty is not to understand new ideas, but to escape old ideas » John Meynard Keynes
Connexionseparateur

Mondialisation, exclusion et développement africain, 2 tomes

Le CEREG a proposé au mois de février 2003, un premier recueil de texte du Colloque Georges Ngango sous forme de mélanges publié aux éditions Montchrestien (Paris), intitulé Dynamiques de développement : débats théoriques et enjeux politiques à l’aube du 21 siècle, sous la direction de Bekolo-Ebé Bruno, Touna Mama, Séraphin Magloire Fouda. Les contributions retenues dans cette ouvrage examinaient alors l’apport du professeur Georges Walter Ngango à l’économie du développement, et revisitaient un certain nombre de thème qui lui étaient chers et/ou restituaient son action d’homme politique et d’économiste catholique, humaniste engagé, dans la problématique générale du développement.
La richesse et la diversité des contributions et des échanges lors du colloque de février 2001 ont été telle que justice n’aurait pas été faites aux participant, en laissant de côté des communications intéressantes et pertinentes qui ont contribuées à animer les débat pendant les trois jours qu’a duré le Colloque.
Le CEREG est ainsi heureux de poursuivre l’aventure à travers la publication d’un deuxième ouvrage collectif en deux tomes qui, bien que n’étant pas des mélanges au sens strict du terme, n’en comporte pas moins les caractéristique qui sont ici la pluridisciplinarité, la variété géographique des contributeurs, l’hommage des discipline au maitre, les contributions retenues sont ici proposées sous le titre Mondialisation, exclusion et développement africain : stratégie des acteurs publics et privés. Ce titre prend en compte les préoccupations du Professeur Georges Walter Ngango au cours des années qui ont précédées sa disparition i.e., la place et le rôle de l’Afrique dans la mondialisation, les voies pour le continent d’en tirer quelque bénéfice pour un développement durable, et, enfin, les menaces d’exclusion susceptible d’entrainer la marginalisation non seulement des individus, mais aussi des Etats. En filigrane de cette préoccupation, se retrouvent une analyse des conséquences des réformes  économiques et l’examen des sources de la croissance, en général, et de l’investissement, en particulier, qu’il soit le fait des acteurs publics ou des acteurs privés.
 

Editions : 
Maisonneuve & Larose
Edité à : 
Paris
Année de parution : 
2006